Principe général du rachat de prêt hypothécaire

Le rachat de crédit est un mécanisme qui permet de réaliser efficacement une restructuration des dettes tout en améliorant les conditions de votre crédit. Il s’agit de demander à un organisme de crédit tiers de reprendre votre prêt en cours pour bénéficier d’un tout nouveau contrat avec un taux d’intérêt révisé et une durée rallongée. C’est le même principe qu’une renégociation mais cette dernière s’effectue au sein du même établissement de crédit qui vous a octroyé le crédit initial. Pour mieux comprendre, on vous explique plus en détail le principe du rachat de crédit hypothécaire.

Avantages et inconvénients de l’opération de rachat de prêt

Le rachat va principalement vous permettre de diminuer le taux d’intérêt de votre prêt hypothécaire. Mais vous allez surtout pouvoir bénéficier d’une durée de remboursement rallongée. D’un autre côté, le rachat a quelques inconvénients qu’il est toujours bon de connaitre.

Les avantages de procéder à un rachat de prêt hypothécaire

Passer de 2% à 1% vous fait déjà économiser des milliers d’€ sur toute la durée du crédit. Cette différence va surtout vous permettre de supporter les éventuels frais de dossier et le transfert de l’hypothèque. Un taux d’intérêt plus bas, c’est le principal avantage avec le rachat de crédit.

D’autre part, faire racheter son crédit permet d’allonger la durée du crédit. Vous bénéficiez ainsi d’un délai de remboursement plus long, ce qui implique ipso facto des mensualités moins importantes et allégées. Dans la plupart des cas, vous pouvez même souscrire de nouveaux crédits pour financer un nouveau projet, que ce soit pour des travaux de rénovation ou, pourquoi pas, pour vous offrir un petit voyage en famille au soleil pour décompresser. En tout cas, le rachat a déjà permis à des milliers de foyers belges de surmonter les difficultés financières auxquelles elles ont été confrontées.

Les inconvénients du rachat

L’inconvénient majeur est que le rachat n’est pas ouvert à tous. Tout organisme de crédit vérifiera toujours la faisabilité du financement à travers votre taux d’endettement et le montant total du prêt restant. La quotité hypothécaire doit également être suffisante pour garantir le nouveau prêt.

D’autre part, un rachat implique quelques frais que vous allez devoir supporter dont la main levée de l’ancien hypothèque et l’inscription du nouveau. Vous allez aussi devoir payer l’honoraire du notaire ainsi que tous les frais d’inscription hypothécaire. L’hypothèque constituée est considérée comme une toute nouvelle garantie hypothécaire et engage une nouvelle démarche.

Néanmoins, on estime qu’un rachat permettra de couvrir tous ces frais sans problème si le différentiel de taux atteint un point.

Conseils pour trouver les offres de rachat au meilleur taux

Comme pour les offres de crédit, chaque offre de rachat de crédit doit faire l’objet d’une attention particulière. Le meilleur moyen de trier entre toutes les offres est bien évidemment de recourir à un simulateur de rachat. Tout se passe en ligne et vous n’avez pas besoin de vous déplacer. Vous y trouverez les informations les plus complètes concernant l’offre qui vous intéresse. Le résultat de la simulation détaille le taux d’intérêt du crédit appliqué, taux fixe ou taux variable, la durée du crédit, etc.

Outre le montant emprunté, vous saurez immédiatement le coût total de votre nouveau prêt hypothécaire grâce au TAEG qui englobe le taux de base mais aussi tous les frais annexes tels que frais de dossier et frais de notaire. Simulez et vous serez assuré de trouver l’offre au meilleur taux et aux meilleures conditions, celles adaptées à votre situation.

Vous devez aussi savoir que la simulation de rachat de prêt hypothécaire est entièrement gratuite et vous pouvez reformuler autant de demande de simulation que vous désirez.